Cycle de conférences « Oh ! »

Les Alliances françaises d’Espagne, d’Amsterdam, de Rotterdam, d’Utrecht, et de La Haye ainsi que l’Accueil d’Amsterdam et l’Accueil de La Haye sont heureux de s’unir afin de vous présenter la première rencontre d’un cycle de conférences en ligne sur les incontournables de la culture française. Laissez-vous guider par notre conférencière Giulia Franceschini dans les couloirs du château le plus connu de France, Versailles.

17 FÉVRIER 2022 – 20H30 : Georges de la Tour

« Peintre de la première moitié du XVIIe siècle, ses œuvres se démarquent par une attention particulière pour le quotidien, qu’il immisce dans ses tableaux, quel que soit le sujet. En suivant, artistiquement parlant, Le Caravage, il baigne ses œuvres dans un clair-obscur construit autour d’une unique source de lumière, tantôt visible tantôt cachée. Artiste très réputé de son vivant, il tombe dans l’oubli après sa mort et ne sera redécouvert qu’en 1915. Une conférence pour (re)découvrir un des artistes clefs du XVIIe siècle français et européens. » (Giulia Fransechini)

Inscripción para ver la conferencia:

https://teams.microsoft.com/registration/ClZMdcWBxEOJLCbx_cJpqw,Wz_yjhEyKkyLZdt2OyJcBg,Fxfc6yM_gkCGdPI4jdSQ-A,A6jfoZ_7_Euu2nqAQgZChw,0PRTnkEDSUGuxMYUWV-KRg,WGGfP_HPw0SBkXx248uWMQ?mode=read&tenantId=754c560a-81c5-43c4-892c-26f1fdc269ab

16 DÉCEMBRE 2021 – 20H30 : E. Vigée-Lebrun

À 15 ans, elle portraiturait l’aristocratie et devenait, peu de temps après, la peintre de prédilection de Marie-Antoinette. En tant que femme, elle n’avait pas eu accès à une formation officielle, ce qui ne va pas lui empêcher d’avoir du succès et de se faire une clientèle de prestige. Grâce au patronage royal, elle arrivera même à rentrer à l’Académie royale en 1783. Elle fuit la Révolution et s’installe en Italie. Même en exil, elle réussira à maintenir une carrière de portraitiste avec des commandes de toute l’Europe.

28 OCTOBRE 2021 – 20H30 : Mme de Pompadour 

Née en 1721, Jeanne Antoinette Poisson est plus connue sous le nom de Marquise de Pompadour. Maîtresse de Louis XV, elle deviendra par la suite son amie, sa confidente, sa conseillère, voire même sa proxénète en lui fournissant légion de nouvelles (et jeunes) amantes ! Elle mourut relativement jeune (pour l’époque) à 43 ans mais elle a laissé une trace indélébile dans les arts et l’histoire de France. Mais qui était donc cette femme, qui outre la beauté possédait l’intelligence, le goût pour les arts et les lettres ?

Conférencière : https://www.babelio.com/auteur/Giulia-Franceschini/276563

Native de Florence, Giulia Franceschini accomplit ses études supérieures à Paris. Diplômée de l’Ecole du Louvre et de la Sorbonne, elle se spécialise dans l’histoire de la peinture française et italienne des XVIe et XVIIe siècles avant de s’installer à Amsterdam, attirée par les collections exceptionnelles de ses grands musées. Des Pays Bas, fondés par les marchands calvinistes, elle aime faire comprendre l’essence et l’esprit.